Search

Le manifeste féministe en faveur d’une approche anthropologique du capitalisme

TABLE RONDE Autour du manifeste féministe GENS de Laura Bear, Karen Ho, Anna Lowenhaupt Tsing et Sylvia Yanagisako Lundi 12 avril 2021, 19h-20h30 (UTC+2), sur zoom Intervenantes : Prof. Irene Becci (UniL), Prof. Anne Lavanchy (HETS), Dr. Anne-Christine Trémon (UniL)


TableRonde_GENS_Interface_flyer
.pdf
Download PDF • 1.28MB

Modération : Paola Juan (UniL)

Le manifeste féministe GENS se positionne en faveur d’une approche anthropologique du capitalisme qui met le genre au centre. En se plaçant dans une position critique vis-à-vis de plusieurs auteurs marxistes et de sociologues de l’économie, ce manifeste s’inspire de courants de pensée féministes et postcoloniaux et cherche à comprendre les inégalités amenées par le capitalisme à partir d’une approche “générative”. Celle-ci tiendrait compte des projets de vie, aspirations et univers sociaux hétérogènes et divergents des personnes contribuant à perpétuer cette économie.


Ce manifeste GENS devient disponible en français. À cette occasion, la plateforme ‘Interface’ de la Société Suisse d’Ethnologie (SSE) organise unetable ronde pour discuter des idées formulées par ces anthropologues de l’économie anglophones en permettant un dialogue entre trois chercheuses aux approches et thématiques complémentaires. Cette table ronde vise donc à mettre ces propositions théoriques et politiques en lien avec les recherches en cours en anthropologie économique, en études genre et en études postcoloniales dans le contexte académique et militant francophone.

Irene Becci est socio-anthropologue, Professeure ordinaire à l'Institut de sciences sociales des religions, FTSR, Université de Lausanne. Ses recherches portent notamment sur la spiritualité et le religieux dans les institutions et villes des sociétés modernes avec un fort ancrage sur les questions genre.

https://www.unil.ch/issr/fr/home/menuinst/chercheurseuses/becci-irene.html


Anne Lavanchy est anthropologue, Professeure associée à la Haute École de Travail Social de Genève. Ses centres d'intérêt portent sur les processus de racialisation, les discriminations structurelles, les rapports sociaux de sexe, l’autochtonie et l’interculturalité au Chili, en Suisse et en Grande-Bretagne.

https://www.hesge.ch/hets/annuaire/anne-lavanchy

Anne-Christine Trémon est anthropologue, Maîtresse d’Enseignement et de Recherche à l’Université de Lausanne et membre du Laboratoire d’anthropologie sociale et culturelle (LACS). Ses centres d'intérêt comprennent l'économie politique, l'état ou la valeur et ses recherches sont influencées par des courants de pensée comme le marxisme, la phénoménologie, l'interactionnisme et le réalisme critique. Elle explore notamment le colonialisme français et les processus de migration et de formation des diasporas chinoises.

https://applicationspub.unil.ch/interpub/noauth/php/Un/UnPers.php?PerNum=1118122&LanCode=37&menu=rech

Open access, lien zoom : https://unil.zoom.us/j/7478013165?pwd=Sm1IYmlxNS8rRXc4SGZaTHNwMTFpQT09

Meeting ID: 747 801 3165 ; Password: 7V9rsL

Contact info: paola.juan@unil.ch



ManifesteGENS_FR
.pdf
Download PDF • 178KB

76 views0 comments

Recent Posts

See All

© 2020 ALL WRONGS RESERVED